Nouveaux produits

Promotions

Nos magasins

Nos magasins

Vous pouvez également trouver nos produits dans les points de ventes suivants

Trucs et astuces : comment préserver son jardin de la pollution ?

Malgré le temps changeant et maussade de ce printemps, il est l’heure de travailler la terre, jardiner, commencer son potager ou encore planter de magnifiques fleurs. Certains d’entre vous mettrons la main à la pâte pour la première fois tandis que d’autres, seront déjà prêts pour entamer la construction de leur potager annuel.

Les amis de la nature disent souvent qu’ils se ressourcent en travaillant la terre, que cela les apaisent. Autant vous dire, que travailler dans son jardin est bon pour le moral mais attention que cela soit bon aussi pour la santé.C’est pourquoi aujourd’hui on vous parle de jardin pollué ou plutôt de trucs et astuces. Comment reconnaitre un jardin pollué et comment préserver au mieux son jardin de la pollution ?

Le lieu d’habitation

Il est évident que le lieu d’habitation et/ou l’emplacement de votre jardin est primordiale quant à la qualité du sol et de l’air. La qualité de l’air et donc la pollution générée sera différente d’un lieu à l’autre. Pour avoir un jardin dans une zone saine, il faudra privilégié le milieu rural plutôt que le milieu urbain. Il est clair que la pollution de la terre dans vos jardins sera davantage présente en ville ou dans des zones industrialisés. A l’inverse, si vous habitez en campagne, vous évitez une mauvaise qualité de l’air. Vous pouvez directement connaître en temps réel, la qualité de l’air de votre région ici.

L’importance de l’environnement

Vivre en campagne ne veut pas dire que l’on est sauvé d’un jardin pollué. En effet, l’environnement est également la clé. Si votre jardin ou potager se trouve proche d’une usine abandonnée ou d’une ligne ferroviaire électrique, cela est néfaste. En effet, les usines rejettent des métaux lourds et les lignes ferroviaires rejettent du cuivre dans le sol. Autant vous dire, que cela n’a rien de bon pour notre santé. 

Si vous décidez de semer à proximité de champs, vérifiez bien que le fermier du coin n’utilise pas de pesticides ou produits chimiques sur le sol car sinon cela se retrouvera également dans vos plantations. On ne choisit clairement pas les fermes qui se trouvent à proximité de son domicile. Mais il est certain que c’est meilleur d’avoir un fermier qui travaille la terre dans le respect de la nature et de l’environnement que l’inverse.

Comment reconnaitre un jardin pollué ?

L’envie vous prend de cultiver la terre et de créer votre petit potager afin de manger les fruits et légumes de votre propre jardin ? Superbe idée et super projet !

Il sera alors nécessaire que vous analysiez votre sol pour évaluer si votre jardin est victime de pollution pouvant être nocive ou non.

La solution facile mais coûteuse : faire une analyse de sol via un organisme ou centre agréé à cet effet. Il suffit de donner un échantillon de la terre de votre jardin et le tour est joué. Vous recevrez des résultats sur la composition du sol et de ses polluants.

Sinon, il existe aussi des astuces pour évaluer vous-même la qualité de votre sol :

  • Renseignez-vous sur l’histoire de votre terrain et de son sol: les anciens propriétaires ont-ils mélangé du charbon (chargé de métaux lourds) dans la terre ? Lors de la construction, le sol était-il rempli de déchets ? Est-ce du remblais ? Etc.
  • La situation de votre jardin ou potager : Il y a-t-il des usines aux alentours, un aéroport, des champs cultivés, des lignes ferroviaires ? 
  • L’odeur du sol : votre sol sent-il bon ? Vérifiez qu’il n’y ai pas d’odeur d’huiles, de carburants ou de solvants.
  • Vérifiez également la qualité de l’air de votre région via ce lien.

Comment préserver au mieux son jardin de la pollution ?

Même si votre jardin se situe dans une zone davantage polluée que d’autres, il n’est pas interdit d’y semer des graines et de planter ses arbres, fruits, légumes et fleurs. Il faudra simplement être bien conscient que l’impact de cette pollution sur la santé est plus élevé.

Cependant, voici des conseils pour tenter de préserver au mieux votre jardin de la pollution : 

  • Lorsque vous jardinez, choisissez au mieux le lieu d’implantation pour votre potager en prenant en compte les points repris au point précédent.
  • Optez pour des engrais 100% naturel ou bio.
  • Privilégiez le fumier de cheval ou de vaches.
  • Soyez un maximum respectueux de la nature et de l’environnement.
  • Privilégiez la récolte de l’eau de pluie ou de l’eau traitée pour arroser vos plantes en toute sécurité.
  • Vérifiez l’origine de la terre ou du terreau que vous mettez dans votre potager.
  • Évitez de déverser des produits toxiques sur le sol comme du carburants, de l’amiante, du zinc ou encore les cendres de son poêle à charbon.
  • Si vous avez une terrasse ou un balcon, favoriser votre potager « côté jardin » plutôt que « côté rue ».
  • Pensez à toujours laver vos fruits et légumes avant de les consommer

Une autre super solution, est également de planter des arbres. Selon Reforest’action, avec qui nous collaborons pour préserver les forêts et favoriser la plantation d’arbres : « Ils favorisent la biodiversité, jouent un rôle important dans la gestion des eaux de pluies, préviennent l’érosion des sols et réduisent les nuisances sonores. Mais ils sont également un atout pour réduire la pollution urbaine et son impact sur la santé des citadins ».

Planter des arbres mais également des haies tel que le laurier sera extrêmement positif pour votre jardin. 

N’hésitez pas à demander aussi conseils à des professionnels dans les pépinières ou magasins dédiés à la vente de plantes, fleurs, graines et arbres. 

Pour nous aussi la qualité du sol est super importante

La qualité du sol et de la terre a un impact considérable sur la qualité de la sève de bouleau et donc sur notre récolte. C’est pourquoi, nous faisons des analyses de sol, via des organismes experts indépendants. Sosève est respectueux de la nature et de l’environnement. C’est pourquoi nous mettons à cœur de récolter dans un milieu protégé, sur un sol sain et d’offrir une sève de bouleau 100% naturelle, sans ajout ni transformation. Notre récolte se fait d’ailleurs dans une zone Natura 2000, dans le respect totale de la nature et de son environnement.

Découvrez notre sève de bouleau 100% naturelle et récoltée en pleine nature

Sosève est spécialisé dans la récolte et la distribution de sève de bouleau pure et fraîche partout en Belgique, Suisse, France et au LuxembourgCommandez en ligne notre sève en cubi de 2 ou 5 litres ! Pour toute question sur notre produit ou une commande, n’hésitez pas à contacter notre équipe de passionnés.

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Votre générosité a permis de planter un total de

14311 arbres

afin de compenser les émissions en CO²

Plus d'info sur notre implication environnementale
Haut de la page